DPE note importante sur sa réalisation

Conditions de réalisation du DPE

Consommations

Consommations selon les usages

La consommation d’énergie effective d’un bâtiment dépend de manière évidente de l’utilisation de celle-ci, et de la température ambiante recherchée. Elle va notamment différer selon le nombre de pièces utilisées et chauffées, le nombre d’occupants et les appareils en service à l’intérieur. Réfrigérateurs, congélateurs, ordinateurs, machines à laver, appareils de cuisson, transformateurs, télévisions, produisent aussi de la chaleur.

Consommations selon les standards retenus par l’administration

Le calcul de la performance énergétique se base sur les conventions suivantes :

la température ambiante de nuit, entre 22 heures et 6 heures est fixée à 16 °C, et celle de la journée de 6 heures à 22 heures est elle à 19°C.

La zone climatique, sur la carte de France, de la commune où est situé l’immeuble, détermine les températures extérieures retenues. Ainsi que l’altitude.

L’occupation moyenne des résidents au mètre carré, correspond en semaine à 16 heures par jour et le week-end à 24 heures sur une journée.

Le calcul de l’eau chaude est fonction de la surface habitable et aussi de la zone climatique.

La ventilation du local est calculée en fonction de son type, du volume habitable et des défauts d’étanchéité de la construction.

Consommation selon le type d’énergie utilisée

L’énergie primaire le ep de la formule KWhep/(m2.an) traduit la consommation réelle de ressources. De façon conventionnelle, l’énergie nécessaire au transport, au raffinage et à la distribution des énergies fossiles n’est pas comptabilisée. Son coefficient pour obtenir l’énergie finale, ef, est donc de 1.

Par contre pour l’électricité, on tient compte des pertes en ligne et surtout des faibles rendements des centrales électriques thermiques. Thermique veut dire nucléaires, charbon et pétrole. Son coefficient pour passer de l’énergie finale à l’énergie primaire est fixé à 2,58. Il faut donc 2,58 KWh d’énergie primaire pour obtenir 1 KWh d’énergie finale, au compteur électrique.

Recommandations d’amélioration énergétique

Les recommandations d’amélioration de l’efficacité énergétiques énoncée dans le cadre du DPE sont destinées à informer les futurs acquéreurs des mesures les plus efficaces pour économiser l’énergie. Il s’agit de conseils, et non pas des obligations. A l’heure actuelle le DPE incite seulement, et n’oblige pas à la réalisation de travaux d’amélioration.

Si une recommandation sur un poste donné (ex: chauffage) estime la réduction de la consommation d’énergie à 10 %, qu’une autre recommandation sur un autre poste, (ex: ventilation) l’estime ici à 20 %, et qu’enfin une troisième recommandation, (ex: isolation) envisage elle une réduction de 30 %, le cumul des trois ne fera pas une économie de 60 %. Mais il va s’agir plutôt une amélioration de la consommation théorique d’énergie de 49,6 % (100 -(100×0,9×0,8×0,7)

Les différentes méthodes réglementaires de calcul du DPE

Les méthodes utilisées pour réaliser un DPE sont des méthodes réglementaires, et elles s’imposent au diagnostiqueur.

Les résultats de consommation obtenus ne sont que des estimations théoriques dans le cas de la méthode conventionnelle, c’est à dire produite par des algorithmes. Algorithmes auxquels bien sûr l’opérateur sur le terrain n’a pas accès.

Alors que dans le cas de la méthode sur facture pour les bâtiments anciens, les résultats ne reflètent eux que la consommation d’énergie des derniers occupants. Ceci qui ne reste qu’une indication pour ceux qui suivront.

Les autorités prévoient que la méthode conventionnelle, suite à l’amélioration des algorithmes, soit étendue aux bâtiments anciens, c’est à dire d’avant 1948.

Choix de la méthode en cas de vente

DPE méthodes en cas de vente
DPE choix de la méthode de calcul de la performance énergétique en cas de vente

Choix de la méthode en cas de location

DPE méthodes en cas de location
DPE choix de la méthode de calcul de performance énergétique en cas de location

 

Accueil      Tarifs       Certification      Mentions légales